L’Ecu d’or au service de la nature et du patrimoine

L’Ecu d’or est une marque protégée, réservée à des projets de protection du patrimoine et de la nature. Depuis 1946, Patrimoine suisse et Pro Natura unissent leurs efforts, à travers la vente de l’Ecu d’or, en vue de sauvegarder notre cadre de vie. 

Des partenaires confirmés

Patrimoine suisse et Pro Natura – les deux associations qui chapeautent l’Ecu d’or – sont ce qu’on appelle des organisations non gouvernementales (ONG). Cela signifie qu’elles n’ont pas de but lucratif et qu’elles n’émanent ni ne dépendent d’organes gouvernementaux. Toutes deux poursuivent des objectifs d’utilité publique; elles travaillent donc en faveur de la collectivité. Patrimoine suisse œuvre depuis 1905 à la préservation du patrimoine bâti et du paysage humanisé. Elle réunit environ 27'000 membres et donateurs. Pro Natura (www.pronatura.ch), fondée en 1909, s’attache tout particuli- èrement à favoriser et préserver la faune et la flore indigènes. Elle compte environ 100'000 membres. Ces deux organisations ont créé en 1970 la Fondation suisse pour la protection et l’aménagement du paysage. Les deux organisations sont certifiées par le ZEWO. Elles sont habilitées à arborer le label du ZEWO, attestant d’une utilisation consciencieuse des fonds qui leur sont confiés.
> Patrimoine suisse
> Pro Natura

Une organisation réduite au minimum

L’Ecu d’or est comparable à une grosse entreprise concentrant son activité sur une courte période de l’année (quelques semaines) et parvenant à maintenir ses dépenses au minimum grâce à un grand nombre de bénévoles.

  • Le Bureau de l’Ecu d’or organise et coordonne la vente sur le plan suisse.

  • 50 collaboratrices et collaborateurs bénévoles (responsables de district) représentent localement le Bureau de l’Ecu d’or dans les différentes régions du pays.

  • 1'300 enseignantes et enseignants encadrent la vente des écus d’or par leurs classes à l’échelon communal.

  • 30'000 écolières et écoliers âgés de 9 à 12 ans proposent les écus d’or à la population.

  • Depuis 2003, 1'700 de bureaux de poste vendent aussi des écus d’or (dans des communes où les ventes par les écolières et écoliers sont faibles ou inexistantes).

  • 400'000 personnes dans toute la Suisse achètent un écu d’or, dont le prix est de cinq francs, soutenant ainsi d’importantes activités en faveur du patrimoine et de la nature.

L’Ecu d’or: solidaire, social et écologique

Depuis 1946, l’Ecu d’or fait partie des symboles de Patrimoine suisse et Pro Natura. La vente de l’Ecu d’or est pour les deux organisations une source régulière de financement de leurs projets et tâches en faveur de la collectivité, et un important instrument de sensibilisation à ces activités. L’Ecu d’or coûte cinq francs. Il est fabriqué avec du lait entier bio suisse ainsi que du sucre et du cacao issus du commerce équitable. Ils sont emballés et préparés pour l’expédition par les soins de la Martin Stiftung, un atelier employant des personnes atteintes d’un handicap, situé à Erlenbach.

La participation à la vente de l’Ecu d’or est récompensée puisque, pour chaque écu vendu, 50 centimes – 10% du prix – reviennent à la caisse de classe. Les écolières et écoliers sont assurés durant leur activité pour l’Ecu d’or: assurance-accidents collective et assurance-RC auprès de la Winterthur.

L’Ecu d’or poursuit aussi des buts didactiques: contribuer à responsabiliser la jeunesse à l’égard de notre patrimoine naturel et culturel et des beautés de notre pays.